Skopje en 10 dates

L’histoire de Skopje est à l’image de celle des Balkans : longue et complexe. En voici un aperçu rapide mais qui donne une bonne idée de l’histoire de la ville.

DSCN0395-695x521

Vestiges du théâtre antique de Scupi.

85 : Scupi, une localité située à 5 kilomètres du centre de Skopje, devient une colonie romaine sous l’impulsion de l’empereur Domitien.

518 : Un tremblement de terre détruit Scupi, qui est déjà menacée par les invasions slaves. La ville est abandonnée avant d’être reconstruite sur la colline de la forteresse actuelle. Ainsi, elle se trouve en hauteur, sur un site plus facile à protéger que celui de Scupi.

1282 : Skopje est prise par les Serbes. La ville connaît une période de prospérité et devient même la capitale de l’Etat serbe. Elle commence à s’étendre au pied de la forteresse, sur ce qui est devenu le Vieux bazar.

1024px-Kale_Mosque_(8462394849)_(8)

La mosquée Mustafa Paša.

1392 : Skopje est prise par les Ottomans, qui conquièrent peu à peu la totalité des Balkans. La ville connaît un âge d’or grâce à une vie économique intense. Elle devient l’une des plus grandes villes des Balkans.

1689 : Les Turcs et les Autrichiens sont en guerre. Alors que les Turcs ont perdu le siège de Vienne, les Autrichiens organisent une immense contre-offensive en attaquant les Balkans. Skopje est totalement incendiée par ces derniers. La ville sombre dans le déclin.

401072_250864048324748_1149832809_n

L’ancienne gare de Skopje.

1873 : Une ligne de chemin de fer entre Skopje et le port de Salonique est construite. A cette époque, la ville connaît à nouveau la croissance. Le déclin du pouvoir politique et économique ottoman permet l’émergence d’une élite slave macédonienne.

staro skopje naslovna 1

La place de Macédoine en 1959.

1912 : Les Turcs sont chassés des Balkans après une guerre menée par la Serbie, la Grèce et la Bulgarie. Skopje est rattachée à la Serbie. En 1918, ce pays forme le royaume de Yougoslavie avec d’autres territoires comme la Bosnie et la Croatie.

1963 : Alors que Skopje fait partie de la Yougoslavie de Tito, un tremblement de terre catastrophique dévaste la ville. La reconstruction est longue et coûteuse.

14491096457_bf3b84af7d_b

Le musée archéologique de Macédoine, élément de Skopje 2014.

1991 : La Macédoine quitte la Yougoslavie après un référendum et devient indépendante. Skopje devient la capitale d’un Etat indépendant.

2014 : Le projet Skopje 2014, destiné à redonner du prestige à la ville, doit s’achever. Il a permis la reconstruction d’édifices emblématiques disparus en 1963, la création de musées ou encore d’immeubles gouvernementaux. Le tout dans un style pompeux et historiciste visant à faire de Skopje une vraie capitale d’Europe.


Retour à la page Comprendre Skopje

Voir aussi :

10 choses à savoir sur Skopje

Skopje en photos anciennes

Skopje en musique

Publicités