Petite histoire du Vieux bazar

15

Le Vieux bazar au début du XXe siècle.

L’histoire du Vieux bazar est intimement liée à celle de la forteresse de Skopje. Jusqu’au VIe siècle, la ville se trouvait à 5 kilomètres plus à l’est, sur le site de l’antique Scupi. Après un violent tremblement de terre, cette ville antique a été abandonnée et les habitants se sont regroupés sur la colline de la forteresse. C’était alors l’époque des grandes invasions barbares, et cette colline était un excellent site pour se défendre en cas d’attaque.

Au départ, Skopje était une ville entièrement fortifiée, et elle ne dépassait pas les murs de la forteresse. Celle-ci comprenait une haute-cour, correspondant à la forteresse actuelle, et une basse-cour, située au bord du Vardar. Cette basse-cour a entièrement disparu.

r2w6qu

La tour de l’horloge et le minaret de la mosquée Sultan Murat.

Lorsque les murs ne purent plus contenir toute la population, la ville s’est progressivement étendue vers l’est, soit à l’emplacement du bazar. Aux XIIIe et XIVe siècles, le quartier comprenait déjà de nombreuses maisons, des magasins, ainsi que des églises.

Ce sont les Turcs qui ont donné au quartier son aspect actuel. Lorsqu’ils envahissent la ville à la fin du XIVe siècle, ils détruisent toutes les habitations situées dans la forteresse, afin qu’elle ne conserve qu’un rôle militaire. Les habitants chrétiens de Skopje sont chassés et remplacés par des Musulmans venus de Turquie ainsi que des locaux convertis à l’Islam. Les églises sont remplacées par des mosquées et de nombreux édifices publics sont construits, comme des hammams et des caravansérails.

Galería_Nacional_de_Arte,_Skopie,_Macedonia,_2014-04-17,_DD_47

Coupole du hammam Čifte.

En 1689, Skopje est attaquée par les Autrichiens qui sont en guerre contre les Turcs. Skopje est totalement incendiée et sombre dans le déclin. Le vieux bazar se reconstruit très lentement.

Au XIXe siècle, lorsque la Macédoine se modernise, le bazar se dote de quelques édifices à l’occidentale. Il est dûrement touché par le séisme de 1963, mais il est largement restauré par la suite.

Старата_скопска_чаршија

Rue typique du Vieux bazar.

Avant le tremblement de terre, le Vieux bazar était bordé par la Serava, un petit affluent du Vardar. Réputée insalubre, elle fut déviée lors des travaux de reconstruction de la ville. Depuis lors, son souvenir disparaît peu à peu dans la mémoire des Skopiotes. Pourtant, elle fut pendant des siècles une source d’eau pour les habitants du bazar. Elle fut aussi largement utilisée par les tanneurs. Le tannage et le travail du cuir en général ont d’ailleurs longtemps été l’activité principale du quartier.

Si l’histoire de Skopje vous intéresse, vous pouvez aussi jeter un œil à cette page qui regroupe des images et photos anciennes de la ville, ainsi qu’à l’article Skopje en 10 dates.

Retour à la page d’accueil du Vieux bazar

Pour en savoir d’avantage sur ce quartier :

Visiter le Vieux bazar

Adresses dans le vieux bazar

Publicités