Se déplacer à Skopje

A pied

Les principaux quartiers à voir, le centre-ville et le Vieux bazar, sont plutôt restreints et facilement accessibles à pied depuis les gares routière et ferroviaire. La marche est le moyen de transport le plus efficace lorsque l’on reste autour du centre. Un plan détaillé de Skopje est disponible ici.

En bus

yutong_citymaster

Les bus à impériale de Skopje.

Skopje possède un réseau de bus très étendu et géré par JSP Skopje. Beaucoup de bus sont à étage, et un trajet assis en haut permet d’avoir une vue intéressante sur la ville et ses rues.

Le plan du réseau est disponible ici et les horaires de chaque ligne ici. Malheureusement, seuls sont indiqués les horaires de départ au terminus de la ligne, donc il faut calculer l’heure de passage à l’arrêt voulu en prenant en compte le temps de trajet total, indiqué à gauche sur la page des horaires.  Il faut cependant savoir que les grandes lignes sont desservies au moins 4 fois par heure en journée, donc on peut simplement aller à un arrêt de bus sans avoir peur de trop attendre.

Les tickets de bus peuvent s’acheter à bord ou dans des kiosques. Un ticket acheté à bord coûte 35 denars, soit 0.55 €, et en kiosque, 30 denars. Il est aussi possible d’acheter 10 tickets en kiosque pour 250 denars (4 €).

En taxi

Les prix varient selon les compagnies de taxi et d’une manière générale, ils tendent à augmenter depuis quelques années, si bien que les Skopiotes prennent de moins en moins souvent le taxi. Il faut en général compter 25 denars par kilomètre, sans oublier 40 denars au départ de la course.

Certains chauffeurs de taxi peuvent être malhonnêtes avec les touristes étrangers. Afin d’éviter d’avoir à payer le double ou le triple du prix normal, mieux vaut appeler un taxi plutôt qu’en prendre un dans la rue. Il convient aussi de refuser de monter dans un taxi si le chauffeur donne un prix fixe à l’avance (excepté pour aller à l’aéroport, le prix des courses est alors fixé par un règlement). Les taxis doivent enfin avoir une enseigne jaune, un numéro et une attestation sur le pare-brise.

Parmi les meilleures compagnies, on peut citer Lotus (taxis blancs) et Nase Taxi (taxis jaunes). Les numéros 02 15 157 et 02 15 177 permettent de réserver un taxi auprès de centrales dont les employés parlent anglais. Par ailleurs, les chauffeurs de taxi ont souvent une connaissance plus ou moins grande de l’anglais.

En voiture

Si vous venez avec votre propre voiture, ou si vous en louez une sur place, mieux vaut éviter les quartiers du nord de la ville et ceux situés au pied du mont Vodno. Les rues sont souvent étroites et très perdantes. Autrement, Skopje est traversée par de grands boulevards rectilignes très pratiques. Attention cependant à la conduite parfois risquée des Macédoniens.

Les parkings sont le plus souvent payants, et les Macédoniens paient généralement par SMS. Il faut écrire le code du parking puis un espace et le numéro de l’emplacement et envoyer le SMS au 144 144. Lorsqu’on quitte le parking, il suffit d’envoyer « S » au même numéro.

Pour louer une voiture, on trouve quelques compagnies à l’aéroport et à la gare routière. La ville compte aussi un bon nombre de petites entreprises de location auprès desquelles on peut louer une petite voiture basique pour un prix très intéressant.

Voir Se déplacer en Macédoine pour plus d’informations sur la conduite, la sécurité et la législation.

Retour à la page Côté pratique

Voir aussi :

Arriver à Skopje

Planifier son séjour

Formalités et sécurité

Prévoir son budget

Publicités