10 choses à manger à Skopje

La Macédoine possède une grande richesse culinaire, grâce à son climat idéal pour la culture des fruits et légumes, ainsi qu’aux multiples influences culturelles qu’elle connaît (slave, grecque, turque…). Il serait donc dommage de visiter Skopje sans goûter quelques spécialités locales !

1. Tavče gravče. Le tavče gravče est le plat national en Macédoine. Il s’agit d’un gratin de haricots parfumé aux oignons et au paprika. On y trouve parfois de la viande, à la manière d’un cassoulet. Ce plat réconfortant est servi dans un plat ovale en terre cuite traditionnel.

1024px-Bob_-_Macedonian_style

2. Turli tava. Dans le même genre que le tavče gravče, on trouve le turli tava, un gratin d’aubergines avec des pommes de terre, de la viande et du riz. Il est lui aussi cuit dans un plat ovale traditionnel.

Turli Tava

3. Selsko meso. La « viande du village », puisque c’est ce que ce nom signifie en macédonien, est un autre gratin cuit dans un plat en terre cuite. Cette fois-ci, il s’agit de porc ou de bœuf fumé accompagné de tomates, d’oignons et de champignons.

5c5779cbe19fdaf7f19ed5cb8e3b05addb345fb2

4. Polneti piperki. Ce sont des poivrons farcis avec du riz, des tomates et de la viande et parfumés avec des oignons, du paprika, des herbes… Les restaurants macédoniens proposent aussi des sarmas, c’est à dire des feuilles de vigne ou de chou farcies de la même façon que les poivrons.

thumb.php

5. Kjebapi. Cette spécialité descend tout droit du kebab turc. Il s’agit de viande hachée grillée et présentée en petits bâtons. Ces petits bâtons, parfumés au paprika et aux oignons, sont généralement servis sur un pain plat avec de la crème fraîche. Les kjebapi sont très faciles à trouver dans le Vieux bazar, où de nombreuses petites boutiques ne vendent que de la viande grillée. On y trouve aussi la pleskavica, un steak très balkanique grillé puis servi dans un pain avec des légumes et des condiments.

3280485232_d9f36790a4

6. Burek. Le burek est un plat très courant dans l’ensemble des Balkans. C’est une pâtisserie salée faite avec des feuilles de filo et fourrée de fêta, d’épinard ou encore de viande hachée. On peut aussi essayer le zelnik, une sorte de burek au chou, avec aussi des poireaux, du fromage et de l’œuf.

Burek

7. Pastrmajlija. Derrière ce nom étrange se cache une spécialité plutôt consistante puisqu’il s’agit d’une sorte de pizza frite dans l’huile et recouverte de viande ou de fromage.

Pastrmajljia

8. La šopska salata. Cette salade est très simple à préparer, mais elle offre des saveurs inattendues, entre le salé, l’acide et l’amer. Elle est faite avec des tomates, des concombres, des poivrons et des oignons recouverts d’huile d’olive et de fêta râpée.

Шопска_салата

9. Ajvar et pindžur. Ces deux condiments sont très courants en Macédoine et ils sont servis avec des salades et des plats chauds. Ils accompagnent souvent les apéritifs, tartinés sur du pain grillé et accompagnés d’olives ou de fêta. L’ajvar est fait avec des poivrons grillés, de l’ail et du paprika, tandis que le pindžur est fait avec du piment, des aubergines, de l’huile d’olive et des oignons.

Ајвар

10. Tulumba. La tulumba est un dessert très sucré d’origine orientale. C’est un petit bâtonnet de pâte cuit dans l’huile puis baigné dans un sirop au sucre et au miel.

800px-Tolumba

Voir aussi :

5 choses à boire à Skopje

Manger et sortir à Skopje

Publicités